Ce jour a une importance majeure dans l’histoire de notre école.

En effet, les générations se sont succédées et ont célébré l’événement avec sérieux et joie.

L’organisation religieuse a aussi été respectée. Le Hallel, prière de louanges à D., a toujours été récité et chanté. Le Choffar, cette corne de bélier qui est sonné le jour de Roch Hachana, a aussi son importance puisqu’on le sonne ce même jour.

Le recueillement se doit d’être réfléchi mais doit être vécu comme un moyen et non une finalité. L’indépendance de l’Etat d’Israël a joué un rôle prépondérant dans la vie du peuple Juif. Il est donc évident qu’on se doit de fêter Yom Haatsmaout avec pour but de rattacher l’histoire avec sa dimension religieuse. 

Cette année, les enfants se sont donnés à cœur joie et nous ont étonnés par leurs investissements dans les différents moments de cette journée.

Cérémonie de Yom Hazikarone